Bienvenue à RTBC

Revue Tunisienne de Biologie Clinique.

   Email :

Dernière révue




Profil des paramètres biochimiques au cours de la mucoviscidose
AHLEM SAHLI SONDES HADJ FREDJ CHAIMA SAHLI HAJER SIALA TAIEB MESSAOUD
Objectif : Nous nous sommes intéressés dans le présent travail à l’étude des paramètres biochimiques chez des enfants mucoviscidosiques. Patients et méthodes : Notre étude a été menée sur 22 patients mucoviscidosiques et 30 sujets témoins. Le test de la sueur a été réalisé par la technique de l'Exsudose. En ce qui concerne l’étude des paramètres biochimiques, plusieurs méthodes ont été utilisées. Résultats et discussion : Les 22 patients étudiés ont eu un test de la sueur positif avec une moyenne de 95,05mmol/L±18,31. Une différence significative a été notée entre les patients mucoviscidosiques et le groupe témoin concernant l'aspartate et l'alanine aminotransferase (ASAT et ALAT), le fer sérique et l'alpha-1 globuline. Ces modifications sont liées à l'infection bactérienne, à l’inflammation chronique et à la malabsorption des micronutriments. Conclusion : Les résultats obtenus nous ont permis d'évaluer le retentissement de la mucoviscidose sur la variation de certains paramètres biochimiques notons que le test de la sueur reste le test biologique le plus fiable pour le diagnostic de la mucoviscidose.

Influence du type des tubes de collecte de sang sur le bilan thyroïdien
Nabila BEN REJEB Radhouene DOGGUI Wiem GASMIA Henda FELFOUL Asma OMEZZINE Ali BOUSLAMA
Résumé: Le choix des tubes de prélèvement impacte directement la qualité des résultats d’analyses biochimiques. Certains composants des tubes peuvent interférer sur les immunodosages . Nous avons choisi d’étudier l’influence de la nature de cinq tubes de prélèvement sans anticoagulants (tube en verre, tube en plastic, et trois tubes sous vide des marques : Vacutest®, BD® et SD®) sur les résultats de deux paramètres du bilan thyroïdien: T4 libre (FT4) et thyréostimuline (TSH) dosés par électrochimiluminescence sur l’analyseur Cobas e 411 (Roche Diagnostics ). Notre étude compte trente adultes volontaires. le tube en verre est inerte c'est pourquoi nous l'avons pris pour référence. L’écart moyen en pourcentage (EMP) a été calculé pour chaque hormone , dans chacun des cinq tubes et comparé à la limite de variabilité totale (TCL) qui prend en considération les variabilités analytique et biologique intra-individuelle. Pour la FT4 comme pour la TSH, les différences de résultats entre les différents tubes n’ont pas de signification sur le plan clinique puisque l’EMP était toujours inférieure à la TCL.

La sévérité de l'atteinte coronaire est significativement diminuée chez les porteurs de l'allèle 2 du polymorphisme commun de l'apoE
Roua TALBI Nabila BEN REJEB Slim KACEM Mohamed BEN REJEB Asma FERJENI Asma OMEZZINE Ali BOUSLMA
Objectifs : Des résultats controverses ont été rapportés à propos de l'association entre le polymorphisme commun de l'apoE et la sévérité de l'atteinte coronaire probablement à cause de l'hétérogénéité des méthodes d'évaluation des lésions coronaires. Nous comptons étudier cette association en utilisant le score de Gensini pour évaluer l'atteinte coronaire. Méthodes : Notre étude compte 172 patients (63 femmes et 109 hommes) ayant tous eu une coronarographie et un score de Gensini. Les paramètres lipidiques sériques ont été déterminés à partir des prélèvements recueillis avant coronarographie et le génotypage de l'apoE réalisé par PCR-RFLP. Les patients ont été subdivisés en tertiles selon leur score de Gensini. Une régression logistique descendante a été réalisée et les paramètres ajustés par rapport au profil lipidique, au genre, à l'âge, l'HTA et le diabète). Résultats Comparé à l’apo3, l’ apo2 semble protéger contre avoir un score de Gensini supérieur à 1 [OR : 0.191 (IC[0.055-0.668], p=0.010].Comparé à l’ apo4, il semble protéger contre avoir un score de Gensini supérieur à 33 [ OR :0.09 (IC[0.01-0.79], p=0.012] .Après ajustement par rapport aux facteurs confusionnels, le polymorphisme commun de l'apoE demeure significativement associé à la sévérité de l'atteinte coronaire. Conclusion : L’ apo2 semble être un facteur de protection contre une atteinte sévère des coronaires.

EVALUATION DES FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRE CHEZ UN GROUPE D’OBESES TUNISIEN
Sana ABOULKACEM Ines MAOUDOUD Manel AYOUB Chadia ZOUAOUI Najla STAMBOULI Ezzedine GHAZOUANI Borni ZIDI Zied AOUNI Chakib MAZIGH
Introduction L’obésité est devenue l’un des redoutables défis du système de santé en Tunisie qui se trouve actuellement en phase de transition épidémiologique marquée par l’extension des maladies cardiovasculaires. Objectif Etudier les facteurs de risque cardiovasculaires chez un groupe de sujets obèses Tunisien. Patients et méthodes L’étude prospective a colligé 41 sujets obèses et 39 témoins. Un bilan biologique cherchant les facteurs de risque cardiovasculaire a été effectué. Les données anthropométriques ont été mesurées et une enquête alimentaire a été réalisée. Résultats Les taux sériques moyens de triglycérides, de lipoprotéine (a), de CRPus, de TNF alpha et d’interleukine 8 étaient augmentés chez les sujets obèses par rapport aux témoins (respectivement, p

Les arthrites septiques
YOMNA BEN LAMINE Rim BEN JEMAA Sophia BOUHALILA-BESBES
L'arthrite septique est une maladie rare, grave, parfois fatale secondaire à l'envahissement de l'articulation par un germe bactérien. La culture bactérienne constitue le « gold standard » pour le diagnostic, toutefois il demeure un pourcentage d’arthrites septiques à culture stérile. Le recours à la biologie moléculaire peut être d’une grande aide diagnostique et palier aux insuffisances de la bactériologie conventionnelle. Une enquête épidémio-clinique et une analyse biologique précise peut être d’un grand apport diagnostic, notamment dans le cadre d’un diagnostic différentiel avec d’autres arthropathies. L’optimisation diagnostique comprend outre l’assurance d’une bonne qualité des prélèvements, une meilleure gestion des délais de transport et une bonne maîtrise des moyens diagnostiques. Le diagnostic de l’arthrite septique reste délicat et suscite la confrontation d’un faisceau d’éléments pluridisciplinaires où la bactériologie demeure la clé du diagnostic.

Etude comparative des méthodes de détection phénotypique des BLSE chez les entérobactéries
YOMNA BEN LAMINE INES ABENE Rim BEN JEMAA Sophia BOUHALILA-BESBES
Introduction : La résistance des entérobactéries aux antibiotiques connait une évolution mondiale préoccupante avec un impact croissant des bétalactamases à spectre étendu (BLSE). Ces germes sont responsables d’infections aussi bien nosocomiales que communautaires. Le but de ce travail était d’étudier différentes méthodes de détection phénotypiques des BLSE chez les entérobactéries afin d’établir une stratégie efficace de détection de ces enzymes. Matériel et méthodes : il s’agit d’une étude rétrospective réalisée au service de biologie médicale, unité de microbiologie, à l’Institut Mohamed Kassab d’Orthopédie et a porté sur 73 souches d’entérobactéries résistantes aux céphalorines de 3ème génération. Résultats : notre étude a révélé que les résultats de détection des BLSE varient selon la méthode. Le test de dépistage sur milieu chromogène nous a permis de détecter 71 souches productrices de BLSE. Le test de double synergie a mis en évidence 58 souches BLSE sans rapprochement, 64 après rapprochement et 67 avec la présence de cloxacilline. La méthode des disques combinés et le test de double disque ont permis de détecter 72 souches. Conclusion: La détection phénotypique des BLSE par les méthodes associant les céphalosporines et les inhibiteurs de bétalactamases pourrait être la stratégie la plus utile. La confirmation ne peut être faite que par la biologie moléculaire.

PSA, toucher rectal et indication de la biopsie prostatique
Nabila Ben Rejeb Amir BEN HADJ SALAH Adnen HIDOUSSI Sihem HMISSA Néjib BEN HADJ SALAH Asma OMEZZINE Ali Faouzi MOSBAH Ali BOUSLAMA
Résumé But : La biopsie prostatique qui est une procédure invasive, demeure le « gold standard » pour poser le diagnostic d’un cancer de la prostate. Le toucher rectal (TR) et l’antigène spécifique de la prostate (PSA) peuvent être utiles pour mieux indiquer la biopsie. Nous avons étudié l’apport du TR, du PSA et de leur combinaison sur l’indication de la biopsie. Matériels : Notre étude rétrospective compte 122 patients âgés de 52 à 95 ans ayant bénéficié d’une biopsie prostatique pour leur présentation de signes cliniques évocateurs d’une pathologie prostatique, d’un TR suspect (TR+) et/ou d’un PSA total (PSAT) ≥ 4 ng/ml. Résultats: uniquement 69 biopsies sur les 122 (56.55%) se sont avérées positives. le TR est plus efficace dans la prédiction des résultats positifs de la biopsie avec un taux de faux négatifs moindre que celui des valeurs seuil 4 et 10 ng/ml du PSAT. La combinaison entre TR et PSAT améliore l’efficacité de la biopsie mais ne diminue pas les faux négatifs. Les biopsies étaient négatives et s’avéraient inutiles chez quatre patients ayant TR(-) et PSAT < 4 ng/ml. Conclusion : Ainsi le TR et le dosage de PSA pourraient dans certaines situations limiter l’indication de biopsie prostatique.